Bible

Des mots et des maux

J’ai le plaisir de régulièrement contribuer à la petite brochure Pain de ce jour. Ces petits commentaires se trouvent aussi affichés sur les sites internet des différentes paroisses. Je reproduit ici, dans une série de billets, ces commentaires que vous êtes invités à reprendre comme bon vous semble.

Proverbes 16:18-33

18L’orgueil précède le désastre, 
Et un esprit arrogant précède la chute.
19Mieux vaut s’abaisser avec les humbles 
Que de partager le butin avec les orgueilleux.
20Celui qui discerne la parole trouve le bonheur, 
Et celui qui se confie en l’Éternel est heureux.
21Celui qui est sage de cœur est appelé intelligent, 
Et la douceur des lèvres augmente le savoir.
22Le discernement est une source de vie pour ceux qui le possèdent, 
Et le châtiment des stupides, c’est la stupidité.
23Le cœur du sage donne à sa bouche de s’exprimer avec discernement 
Et l’accroissement de son savoir paraît sur ses lèvres.
24Les discours agréables sont un rayon de miel, 
Douceur pour l’âme et remède pour le corps.
25Telle voie paraît droite devant un homme, 
Mais à la fin, c’est la voie de la mort.
26L’appétit du travailleur travaille pour lui, 
Car sa bouche l’y excite.
27Le vaurien prépare le malheur, 
Et il y a sur ses lèvres comme un feu ardent.
28L’homme pervers suscite des querelles, 
Et le rapporteur divise des amis.
29L’homme violent séduit son prochain, 
Et le fait marcher dans une voie qui n’est pas bonne.
30Celui qui ferme les yeux pour des méditations perverses, 
Celui qui se mord les lèvres, a déjà consommé le mal.
31Les cheveux blancs sont une magnifique couronne ; 
C’est sur la voie de la justice qu’on la trouve.
32Celui qui est lent à la colère vaut mieux qu’un héros, 
Et celui qui se domine vaut mieux que celui qui prend une ville.
33On jette le sort dans le pan de la robe, 
Mais toute décision vient de l’Éternel.

Segond Révisée, dite de la Colombe

Par nos paroles, il nous est possible de soigner un cœur blessé ou de détruire une réputation. Par nos paroles, il nous est possible d’instruire notre prochain ou de l’envoyer sur un mauvais chemin. Tous les jours et tout le temps, nous utilisons des mots. Si le livre des Proverbes mettait déjà en garde contre le risque de propager de fausses rumeurs et de briser des amitiés, à l’époque d’internet et des réseaux sociaux (là où aucun mot n’est jamais vraiment oublié), cet appel à la prudence dans l’usage des mots est d’une actualité frappante. A nous de faire preuve de discernement dans nos paroles, être doux et économes. Mais c’est le cœur qui se travaille aussi, car c’est de là que proviennent nos paroles. « Le cœur du sage donne à sa bouche de s’exprimer avec discernement et l’accroissement de son savoir paraît sur ses lèvres » (v.23)

Posons-nous alors cette question : Quelles sont les paroles que j’ai avec mes proches, mes amis, mais aussi avec mes ennemis ? Qu’est-ce que mon cœur exprime par ma bouche ?


Seigneur Jésus, ne me laisse pas tomber dans le piège des discours blessants et des rumeurs. Donne-moi un cœur humble et aimant, pour qu’il me donne des paroles sages et douces comme le miel. Amen

Inscris-toi pour ne pas rater les prochains articles

close

Hello !

Inscris-toi pour ne pas rater les prochains articles !

Pasteur dans l'EPG, je partage ici diverses réflexions, prédications et expériences, en espérant créer la discussion afin que nous puissions nous enrichir mutuellement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :