Une communauté nourrie par la prière

Il m’est apparu qu’un point de départ essentiel était la prière. Afin de ne pas tomber dans la frénésie du « faire », il est nécessaire de commencer par l’être, et plus particulièrement l’être en relation avec Dieu. Voici donc ce que nous vivons à Meyrin, en espérant que celui puisse aussi vous inspirer là où vous êtes et porter du fruit.

Lettre à l’aubergiste

Cher aubergiste,

En fin de compte, l’histoire ne nous dit presque rien de toi, de qui tu es. Alors je t’imagine, toi, installé dans ton auberge à t’occuper d’un quelconque client lorsque surgit cet homme, un samaritain.