Ce n’est pas une blague : Le Christ est ressuscité !

Christ est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité, ce n’est pas un poisson d’avril, pas une blague ! Vraiment ? Une blague, c’est quelque chose qui n’est pas vrai, qui n’est pas croyable. Et la résurrection, pour Marie de Madgala, c’est quelque chose difficile à croire. Elle qui avait suivi Jésus, elle qui l’avait entendu annoncer sa mort et sa résurrection. Quand le matin de Pâques elle voit le tombeau vide, c’est tout ce qu’elle voit : du vide. Vide de Jésus, vide d’espérance, vide de foi, vide de Dieu.

L’Evangile de Jean (Film)

L’Evangile à l’écran : un difficile équilibre Qui n’a pas déjà souhaité être en mesure de « voir » l’Evangile ? Et combien de réalisateurs n’ont pas essayé de le faire ? La tâche est difficile, tiraillée entre d’un côté une volonté de rester fidèle au texte, et de l’autre côté des Lire la suite…

noces de Cana

Les noces de Cana (ou l’abondance en Christ)

Comme j’aurais aimé être aux noces de Cana ! L’histoire ne nous dit pas qui étaient les mariés à Cana, mais quels chanceux ils étaient, d’avoir Jésus comme ça présent parmi eux ! Mais je me dis, quels inconscients aussi, de n’avoir ainsi pas prévu suffisamment de vin ! Vous êtes déjà allé à un mariage où le vin manquait ? Il n’y a pas longtemps j’étais au mariage d’un couple d’amis lors duquel il n’y avait pas une seule goute de vin à boire, et bien j’étais un peu frustré quand même. Pas que j’aie un problème avec l’alcool, non! Mais le vin, c’est la boisson de la fête, de la convivialité. C’est la joie, et la vie ! Alors à ce mariage, à Cana, heureusement que Jésus était présent. Car non seulement ce fut certainement un immense honneur pour les mariés de l’avoir avec eux, mais sans lui la fête aurait été moins belle. Bien plus encore, l’évangéliste Jean nous dit que c’est à cette occasion que Jésus a accompli son premier “signe”, c’est à Cana, lors de noces, qu’a lieu le commencement des “signes” de Jésus. (suite…)