Catéchèse

Petits pains de Pâques

Je vous propose aujourd’hui une recette facile qui permet d’illustrer le récit de Pâques pour les enfants. Que ce soit au catéchisme ou à la maison, cela les aidera à se souvenir de ce qui s’est passé à Pâques, tout en se régalant.

Ingrédients

  • Pâte levée feuilletée découpée en triangle (1 p.p.)
  • Marshmallows blancs (1 p.p.)
  • Mélange sucre/cannelle (environ 2/3 de sucre et 1/3 de cannelle)
  • Beurre fondu
  • Cure-dents (1 p.p.)

Dans certains commerces (notamment en France voisine), vous trouverez de la pâte à croissant pré-découpée, facilitant ainsi grandement le travail de préparation. Il est conseillé de garder la pâte au frigo jusqu’au dernier moment, afin de travailler avec de la pâte encore froide.

Déroulement

  • Lire le récit de Pâques pendant que le four préchauffe à 200°C
  • Préparer les pains de Pâques
    1. Chacun prend un triangle de pâte. Ils représentent les draps qui ont été utilisés pour mettre Jésus au tombeau
    2. Donner à chacun un marshmallow. Le marshmallow blanc représente Jésus, qui était pur et sans péché.
    3. Tremper le marshmallow dans le beurre fondu. (on peut piquer le marshmallow sur un cure-dent pour ne pas se salir les mains).
    4. Rouler le marshmallow dans le mélange de sucre et de cannelle.
    5. Ce geste nous rappelle celui de Joseph d’Arimatée qui a utilisé de la myrrhe et des aromates pour le corps de Jésus (Jean 19).
    6. Enrouler le marshmallow dans la pâte, en faisant attention à bien la fermer. Peu importe si c’est joli ou non, ils seront tous bons. Ce geste nous rappelle comment Jésus a été enveloppé dans un drap.
    7. Placer chaque pain sur une plaque et les mettre au four. Le four nous rappelle le tombeau dans lequel Jésus a été placé. Cuire pendant 10 à 15 minutes, ou jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. On peut écrire le nom de chaque enfant sur un morceau de papier sulfurisé coincé sous son pain pour les identifier plus facilement.
  • Sortir les petits pains du four et, une fois qu’ils ont un peu refroidi, les ouvrir. Le marshmallow a disparu, tout comme le corps de Jésus a disparu lorsque les femmes se sont rendues au tombeau (Jean 20).

Bon appétit !

Pasteur dans l'EPG, je partage ici diverses réflexions, prédications et expériences, en espérant créer la discussion afin que nous puissions nous enrichir mutuellement.

One Comment

  • Plume

    Trop bien ! Je vais l’imprimer. il va falloir attendre un peu, notre pucinette n’a que 17 mois, mais l’idée est excellente ! J’aurais bien voulu cette recette quand mes enfants étaient en âge de comprendre l’histoire de Pâques, ( soupir, nostalgie)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :