• Autres

    Réflexion sur la Haute Ecole de Théologie

    Les choses avancent du côté de la HET-Pro qui a récemment annoncé l’ouverture des pré-inscriptions. Pour l’occasion, différentes voix se font entendre, plus ou moins officiellement et publiquement, certaines se réjouissent de cette initiative alors que d’autres la combatte vivement. Je souhaite ici donner mon avis, mon analyse, avec mon point de vue d’étudiant en théologie de Lausanne.

  • Autres

    Le droit inaliénable à avoir un enfant

    L’idée qu’il y ait un droit inaliénable à avoir un enfant, est une erreur caractéristique d’une époque où il nous est de plus en plus difficile de faire la différence entre nos désirs et nos droits. S’il est tout à fait sain et naturel d’avoir un désir d’enfant, revendiquer un droit à l’enfant pose un certain nombre de problèmes. Le droit à l’enfant supplante les droits de l’enfant, qui eux, devraient toujours êtres prioritaires sur les droits et désirs des adultes. Postuler qu’il existe un droit à l’enfant, revient à nier les droits de l’enfant. Et en niant les droits de l’enfant, nous mettons en danger son bien être, sa capacité de se développer dans un…

  • Perugino, Le baptême du Christ
    Autres

    Pour ou contre le baptême d’enfant ? Et si c’était plus compliqué que ça… ?

    En début de semaine dernière  j’ai eu une intéressante discussion avec une de mes amies, Haley, sur la question du baptême d’enfants. J’ai également lu avec intérêt cette homélie de Vincent Lafargue (ab20100.ch/billets/on-ne-le-baptise-pas-il-choisira-plus-tard/ » target= »_blank »>http://www.ab20100.ch/billets/on-ne-le-baptise-pas-il-choisira-plus-tard/), ainsi qu’un intéressant débat sur Facebook avec différents ministres et étudiants en théologie Romands. Voilà pour les éléments qui ont stimulés ma réflexion sur le sujet ces derniers temps. Dans le monde réformé romand le débat se limite souvent, dans la tête des jeunes parents, à un choix de type binaire où soit on baptise son enfant, soit on ne le baptise pas. Bien que je ne vais probablement pas avoir à prendre une telle décision dans un…

  • Autres

    #PrayForParis, entre gêne et excès de zèle

    Le réveil fut difficile en ce samedi 14 novembre dernier. Je m’étais couché tôt la veille, et je n’ai appris que le lendemain matin les événements de la veille survenus à Paris, autant vous dire que la chute du lit fut rude. #PrayForParis s’est rapidement imposé sur mon téléphone comme le cri de solidarité d’internet. En janvier beaucoup disaient #JeSuisCharlie, en novembre un bien plus grand nombre proclamait #PrayForParis, plus de 7 millions de messages sur Twitter au moment d’écrire cet article, la quasi totalité dans les 24 heures qui ont suivi les attentats. Il m’a tout de suite interpellé ce hashtag, cet appel à la prière quasi unanime d’internet.…