Vous vous demandez ce que fait un pasteur de sa semaine ? Chaque dimanche vous pourriez me demander comment je l’ai occupée, et chaque dimanche la réponse serait différente. Certaines sont riches et stimulantes, d’autres plus calmes. Certaines me font courir d’un bout à l’autre du canton, et d’autres me font rester à Meyrin. Pour moi, cette semaine fut riche et stimulante, bien que cantonnée à ma paroisse meyrinoise, en voici un aperçu.

Êtes-vous heureux ? Je veux dire vraiment heureux, au plus profonde de vous-mêmes ? N’y a-t-il pas en nous ce sentiment, plus ou moins important, que si 1 ou 2 choses étaient différentes dans nos vies, nous serions plus heureux ? Plutôt que de se lancer dans une course effrénée au bonheur ou de se résigner à être malheureux, explorons une troisième voie.

Je profite de quelques jours de vacances au Mexique. Cette année on a fait fort, on est allés dans un « all inclusive resorts », soit un de ces immenses complexes hôteliers où tout est compris dans le prix. Tout, y compris l’accès à une église perchée sur une colline, point le plus élevé du complexe.